Subcribe

L’Art Urbain en Europe

Si vous vous promenez par une journée d’été au cœur de Łódź, l’une des plus grandes villes de Pologne et l’ancien centre industriel du pays, vous vous croirez dans une véritable chasse aux trésors. En effet, à tous les trois ou quatre coins de rue, vous pourrez y admirer une magnifique œuvre d’art. Au 18, rue Sienkiewicza, notamment, vous tomberez face à face avec le pianiste virtuose polono-américain Arthur Rubinstein représenté sur une immense murale colorée et fantaisiste d’après une célèbre photo de lui faisant la grimace. Łódź, la ville natale de Rubinstein, est l’une des destinations les plus populaires d’Europe pour les amateurs d’art urbain. Le promeneur curieux y découvrira une myriade d’œuvres extérieures, semées aux quatre coins de la ville. Les peintures murales recouvrent des façades entières, offrant aux passants une façon unique d’admirer l’art, expérience qu’il serait pratiquement impossible de recréer à l’intérieur d’un musée. Parmi les plus belles murales de Łódź, notons « Femme dans le bain », située au 67, rue Pomorska, « Aryz et Os Gemeos », au 5, rue Roosevelta, ainsi que « Oiseau », au 127, rue Kilińskiego. Soulignons que bon nombre des œuvres sont le fruit de la collaboration d’artistes de divers pays d’Europe. Ces peintures exceptionnelles ont insufflé de la vie dans la ville de Łódź, qui en compte près d’une cinquantaine, et l’ont transformée en magnifique galerie à ciel ouvert que les visiteurs peuvent admirer à leur guise, en déambulant dans les rues, un café à la main ou un sandwich en poche.

Une fresque murale d'Arthur Rubinstein sur le site Łódź, en Pologne
Une fresque murale d’Arthur Rubinstein sur le site Łódź, en Pologne

Łódź est sans contredit l’une des plus grandes villes d’art urbain d’Europe. Cela dit, d’autres villes du continent servent de toile à toute une génération de jeunes artistes désirant rompre avec la tradition et explorer de nouvelles avenues pour s’exprimer avec l’art et communiquer avec le public. Au bout d’un simple voyage de train dans une Europe sans frontières, les visiteurs pourront découvrir d’autres trésors d’art urbain à Tallinn, la capitale de l’Estonie. Commencez votre visite de Tallinn en traversant le « kilomètre culturel », une route réservée aux piétons et aux vélos qui relie le port au centre de la ville et qui regroupe une multitude de graffitis, d’œuvres d’art urbain et plus encore. En chemin, arrêtez-vous au Kultuurikatel, l’un des centres de création et d’événements les plus intéressants de la ville, situé dans une ancienne centrale électrique. Si vous souhaitez sortir de la capitale et prendre le pouls de la vie nocturne estonienne d’une manière originale, prenez le train pour Tartu, qui se trouve à seulement 180 kilomètres. Tartu est une destination de choix pour admirer l’art à l’extérieur, surtout durant la saison estivale. Participez à son festival annuel Stencilibility, qui valorise l’art urbain et qui prône l’idée que l’espace public appartient à tous.

Parapluies suspendus entre des appartements à Thessalonique, Grèce
Parapluies suspendus entre des appartements à Thessalonique, Grèce

Après avoir été ébloui par les œuvres de rue en Pologne et en Estonie, mettez le cap au sud vers la ville grecque de Thessalonique, un autre foyer important d’art urbain. En explorant ce coin du monde riche en histoire, vous découvrirez que l’art jaillit de partout, des allées, des coins de rue, des façades, faisant de Thessalonique une œuvre en soi aux mille couleurs. Il paraît que les artistes de la ville peignent même les arbres! Un bel endroit pour commencer votre visite est le quartier qui encercle l’université, puis rendez-vous au centre-ville, où les jeunes créateurs se réunissent et où l’art urbain foisonne. Surveillez les références sociales et politiques intégrées aux œuvres de Thessalonique.

Kultuurikatel, ou district culturel, à Tallinn, Estonie
Kultuurikatel, ou district culturel, à Tallinn, Estonie

À l’instar des pièces que l’on retrouve dans les musées, l’art urbain est un excellent moyen d’ouvrir une discussion et de susciter le débat. Si vous souhaitez découvrir les peintures murales extérieures de Łódź, de Tallinn, de Tartu, de Thessalonique ou de toute autre ville créative d’Europe, demandez à votre conseiller en voyages son opinion sur l’art urbain. A-t-il la même valeur artistique qu’une œuvre exposée en musée? Pourquoi? Y a-t-il une distinction à faire entre le graffiti et l’art urbain? Si oui, laquelle, et pourquoi? Que peut-on dire du fait qu’au fil du temps, les œuvres extérieures s’estomperont sous l’effet de la pluie et du vent au lieu d’être protégées par les murs et le toit d’un musée? Ces discussions sont importantes, voilà pourquoi nous vous invitons à en faire part en ligne à votre retour de voyage. Publiez des photos de vos découvertes d’art urbain sur les réseaux sociaux et ajoutez-y des réflexions liées aux questions que nous venons de poser. Vous pouvez aussi y ajouter les commentaires de vos compagnons de voyage. Pensez à utiliser le mot-clic #CurieuxDeCulture afin que d’autres personnes puissent participer à la discussion. Bonne chasse aux trésors urbains!

Les choses à prendre en compte avec de voyager

load more

Quelques conseils à suivre lors d’un voyage

Des montagnes de plaisir

Les Dolomites et ses pics enneigés, destination idéale pour les amateurs de ski, de planche à neige, de patin à glace, d’escalade, de raquette et de randonnée, vous plongeront dans la magie de l’hiver. Reconnue à l’échelle internationale pour ses stations de ski, la région offre de nombreuses pentes sur une centaine de kilomètres, le tout dans un cadre montagneux enchanteur. Les vallées du mont Rose vous proposent un éventail de sports à pratiquer, et les trois vallées d’Ayas, de Gressoney et de Valsesia comptent quant à elles certaines des plus grandes stations de ski en Italie.